FoxBanne

Yine le refoulé

Aller en bas

Yine le refoulé

Message par Yignare le Mar 17 Avr - 0:36

Lisitsa : Bien le bonjour je suis Lisitsa, et voici, ma bien aimée, Yignare, que tout le monde surnome « Yine »

Yignare : Yo *en faisant un léger signe de la main*

*un léger silence ce fait entendre*

Lisitsa : Euh... Oui, donc, nous sommes ici pour vous présentez notre histoire, Yine, s'il te plait, aide moi un peu pour à la présentée, d'accord ?

Yignare : Je veux bien le faire pour toi, mais écoutez bien, je la raconterai pas 2 fois, compris ?

*un autre silence ce fait entendre...*

Yignare : M'ouais...

Lisitsa : Bon et bien, commençons !!



Yine et moi sommes nées a l'époque ou le village dragoeuf d'aujourd'hui était encore habitable, nous étions voisines, et nous nous voyons très régulièrement pour jouées ensemble.

Yignare : La bonne époque...

Lisitsa : Oui... Nous vivions normalement et malgré l'absence régulier de nos parents, nous avions appris a nous débrouiller seules, le temps de leurs absences, même si on avait un peu de mal dès fois, quand ils revenaient, ils nous félicitaient...

Yignare : T'as oublier un truc important...

Lisitsa : Ah ?

Yignare : Laisse moi faire... Alors, dans ce fameux village ou nous habitions, exister une relique que tout le monde vénérés a l'époque, une sorte d'oeuf géant que tout le monde penser que c’était le plus gros dofus du monde des 12, ce qui faisait la réputation de notre village...

Lisitsa : J'allai y venir !

Yignare : Trop tard maintenant c'est à mon tour ! Enfin, bref, une belle nuit alors que Lisi et moi jouions ensemble et que nos parents parlaient entre eux, un énorme bruit ce fit entendre à travers tout le village, nos parents s’empressa de nous cacher dans la maison, et nous dis d'attendre leurs retour et de ne pas sortir le temps qu'ils n’étaient pas la.

Lisitsa : Yine, ça te gêne si je te laisse cette partie la ?... Je n'aime vraiment pas ce passage, je ferais la suite si tu veux, mais pour le moment, je veux juste pas écouter cette histoire...

Yignare : Non, ne tant fais pas je gère, vas te posée dans un coin tranquille, je t’appellerais quand ça sera fini.

Lisitsa : Merci... *s'en va le temps que cette partie de l'histoire passe*

Yignare : Bon maintenant qu'elle est plus la... n'est elle pas trop mignonne ? <3 Enfin je m'égare ! Repassons à l'histoire si vous le voulez bien !

Alors que Lisi et moi étions caché dans la maison, nous entendions des bruits atroce dehors, des cries, des flammes, et des sortes de bruits de dragons... Elle avait tellement peur qu'elle s'accrochait à moi et pleurais toute les larmes qu'elle pouvait, pour la rassurait, j'étais obligé de lui faire croire que je n'avais pas peur, et que je serais la pour la protégée si jamais ça tournais mal, alors qu'au fond de moi... Je ressentais la même chose qu'elle...

10 longues minutes passèrent, jusqu'à ce que nous voyons des flammes s'attaquer à la maison ou nous étions, c'est alors que Lisi cria de toute ses forces alors que j'avais déjà compris ce qui aller ce passer...

Soudain Lisitsa me dit les larmes plein les yeux « Je ne veux pas mourir, Yine, sauve moi je t'en prie... »

C'est alors que j'ai eu un déclic, me laisser mourir, ok, mais Lisi, jamais ! Je lui pris son bras, et commença à courir vers la sortie sans trop savoir ce que je faisais, je défonça la porte d'un coup de pied, et nous commencions a courir le plus vite possible vers la sortie du village, le chemin était truffer d’embûche, nombreux sont les détours que nous devions faire pour arriver a sortir de ce foutu village, entre les dragons, les maisons en ruines, et les arbres enflammer qui était à terre, j'ai décider de porter Lisi jusqu'à la sortie pour pas qu'elle ce blesse...

Durant le chemin nous avons vue le fameux dragon qui était sortie de l’œuf que les habitants vénéré tant... C’était le crocabulia... J'ai vu nos parents ce battre au loin contre lui, mais décida d'ignorer, à fin de protéger Lisitsa a tout prix !

quelque minutes plus tard, nous arrivions enfin sur le pont de la sortie, encore intacte, mais je ne pouvais plus bouger, j'étais trop fatiguée, et je suis tombée dans les pommes alors que Lisi était encore sur mon dos...

D'après ce qu'elle m'a dit, c'est elle qui ma tirer jusqu'à un abris pas très loin de notre village, et me réveilla quelques minutes plus tard alors qu'elle pleurait sur mon ventre. C'est alors que je posa ma main sur sa tête et lui dis « tu ne te débarrassera pas de moi aussi facilement, désolée... »

Elle m'enlaça , me dit que j'étais stupide, et que je lui avais fais peur. La garde de bonta arriva enfin pour défendre le village et nous pris avec eux...

D'ailleurs ! LISI, TU PEUX REVENIR !!

*la porte s'ouvre et Lisitsa refait surface*

Yignare : Bon je me suis coltiner tout le sale boulot, c'est à toi maintenant, je me suis arrêtée...

Lisitsa : Après la garde, je sais, c'est pas la première fois qu'on raconte cette histoire, et tu t'arrête toujours à ce moment là... à croire que tu t'en souviens plus...

Yignare : C'est faux !

Lisitsa : Oui, oui, c'est ce que tu me dis à chaque fois...

Enfin bref,

Une fois que la garde arriva pour défendre le village, un groupe nous pris avec eux et nous emmenas vers des endroits plus sûr, à bonta.

Arrivée la bas, alors que nous étions totalement perdue, le roi de bonta lui même, nous demanda si nous voulions une famille d'accueil pour retrouver un semblant d'amour parentale, et revivre comme des enfants normaux, à cet instant, Yine lui répondit « Non, nous ne voulons pas d'une famille factice juste pour être comme les « autres » nous voulons nous débrouillez seules ! » c'est donc sur ces paroles que le roi rigola, et nous dis « d'accord, nous vous laissons vous débrouillez seules, mais nous vous offrons quand même une vieille maison abandonnée pour que vous ailler de quoi vous logez, pour ce qui est de la cuisine, ménages, etc... ce sera donc a vous de le faire » Yine lui dit alors « J'en prend l'entière responsabilité !» et le roi rigola de nouveau...

La garde nous ramenèrent donc à notre nouvelle maison, et nous aida au moins à faire les premier rangement et le ménage pour que nous ayons au moins un endroit habitable, même si Yine râlai un peu de l'aide procurer je les remercia, et ils partirent en nous disant qu'au moindre soucis, il y a un garde pas trop loin de chez nous qui pourrait nous aidés...

Les premier jours étaient désastreux... Ok nous avions l'habitude d'être seules, et de nous débrouiller très bien comme ça, mais la c'était différents, comment trouvais à manger étais la questions que je me répété sans cesse, et Yine, voulait absolument pas demander de l'aide au garde... Elle pris alors un couteau et alla chasser par elle même, au début, elle ramener soit juste un lapin, soit rien du tout... J'avoue que ça me dégoûtée un peu de voir un animal mort devant moi... mais quand y a pas le choix...

Après quelques semaines, Yine me demanda de venir chassée avec elle, le cœur en mille, je ne pouvais pas tué d'animaux de ma propre main, mais bizarrement, j’acceptai... Pour une seule et unique raison

Yignare : Pour éviter que je tue des animaux...

Lisitsa : Exactement ! Mais du coup, j'ai pu éduquer mes propres animaux et leurs faire faire des trucs utile qui nous aidée à manger autre chose que de la viande !

Quelques années passèrent, et finalement, Yine avait raison, on ce débrouillait très biens seules... mais pourtant nous manquions de quelque chose... On s'ennuyait vraiment...

Yine me prit alors par le bras et me dit « Tu sais, le jour ou nous sommes parti chasser toute les deux, même si tu m'as empêcher de faire ce que je voulais, on a quand même bien rigoler... J'aimerai qu'on parte à l'aventure toute les deux, ça te tente ?... »

je lui demanda alors « Et pour la maison, et les animaux ? » elle me répondit que la maison ce n'étais rien, et qu'au vus des réactions des animaux quand elle ce rapprocher de moi pour me faire une mauvaise blague, ça serait bien que je les prennes avec moi pour qu'ils puissent me défendre...

Enfin, après de longs jours de réflexions, je lui dis que j'étais partante, mais que nous devrions nous préparer avant tout, c'est alors que nous sommes parti chacun de notre coter, moi, pour apprendre la maîtrise d'invoquer mes compagnons a tout moment et des les défendre...

Elle pour apprendre l'art ancestrale de l'alcoolisme... ?

Yignare : Hey, critique pas ma façon de me battre !

Lisitsa, Oui, pardon...

Yignare : Pour la peine, c'est à moi de finir !

Une fois nos entraînement fini, nous partions enfin à l'aventure toute les deux, combattant chaque monstres un par un, mais Lisi était encore trop faible pour pouvoir aider au maximum d'elle...

Nous sommes donc partie a la recherche de quelqu'un qui pourrait nous aidés a la faire évoluée, c'est alors qu'une SUBLIME CRATE AUX YEUX PERCANT AU SOURIRE ECLATANT DONT LA BEAUTEE N'A D'EGALE* m'aida a faire progresser Lisi, et c'est ainsi que nous commencions à parler entre nous et à créer des liens amicaux.

Une fois que Lisi etait enfin entrainée et prête a ce battre, la belle crâte nous proposa alors de rejoindre sa guilde pour pouvoir nous aider plus facilement, c'est alors avec grand plaisir que nous avons rejoins sa guilde, et Lisitsa a même rejoins le groupe de Kottoko.

Aujourd'hui j'ai 21 ans, Lisi en a 20, et nos rôles consistes, soit à aider aux dégâts, soit à protéger au maximum, ou à soutenir nos allier !



Lisitsa et Yignare : Sur ceux, j’espère que notre histoire vous à plu, et nous vous remercions de nous avoir écoutées jusqu'au bout, au revoir !



Les petites notes de noé:
SUBLIME CRATE AUX YEUX PERCANT AUX SOURIRE ECLATANT DONT LA BEAUTEE N'A D'EGALE : ça t'apprendra a me laissé carte blanche sur ton rp, des bisous, Kottoko !
avatar
Yignare

Messages : 7
Date d'inscription : 04/10/2017
Age : 22
Localisation : 3,-5

Voir le profil de l'utilisateur http://lerenardetlacawotte.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum